Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Usagi Yojimbo t.18 - Travels with Jotaro

Auteur
Stan Sakai
Editeur (Collection)
Paquet (Paquet Manga)
Date de parution
Août 2009
Prix
4.95 €
Nombre de pages
208
Episodes VO
Usagi Yojimbo #61-68

 

Au cours de ses voyages à travers le Japon medieval, Usagi a fait face à de nombreux dangers, croisé des ennemis jurés, et forgé des amitiés résistantes à toutes sortes de menace… Mais à présent cela se fait avec le jeune Jotaro à ses côtés ! Alors qu’Usagi se démène pour que Jotaro ignore un secret que tout le monde semble savoir, leurs pas les mènent entre les griffes du clan des ninjas Neko et de la ligue des assassins Koroshi. En bon « oncle », Usagi raconte à Jotaro ses aventures passées avec un gobelin des montagnes, alors que la belle voleuse Kitsuné semble elle aussi avoir trouvé un jeune compagnon de route. Enfin, un artiste démoniaque se sert d’un set de calligraphie pour enlever Jotaro !

Laaaaaaaa... pin !

 

Encore un tome de notre célèbre samouraï aux longues oreilles… Un peu en deçà des précédents, cependant…

Le gros point fort du récit est bien sûr le fait que Jotoro accompagne désormais son père Usagi dans ses tribulations, tout en ignorant toujours qu’il est son père. Leur relation très poussée nous donne lieu à de savoureux échanges, et à une situation maître-élève très bien gérée de la part de Stan Sakai, Usagi prenant bien sûr le temps de raconter certains évènements marquants de sa jeunesse à son fils Jotoro.

Comme souvent, la première partie de cet album est décomposée en histoires d’un épisode, tous différents et prenant, et faisant souvent appel à des personnages secondaires mais récurrents tout au long de la série. Une occasion de bâtir une très belle galerie de personnages, tous plus intéressants les uns que les autres.

Le dernier tiers de l’album comprend une saga complète et grandiloquente, entre sorcellerie, démons et invocations. C’est relativement bien exécuté mais au bout du compte sans grand intérêt, et vient ternir quelque peu l’album.

Le dessin comme à son habitude ne souffre de strictement aucun défaut, tant Stan Sakai maîtrise son art. Rien à redire, c’est vraiment d’une excellence rare. Le format poche convient de plus parfaitement au trait clair et limpide de Sakai.

En bref, peut-être un tome un tout petit peu en-dessous des précédents qualitativement. A se procurer de toute urgence donc. ;-)

 

Derniers commentaires

  • Don Rosa et les canards
    Choose a column to your far exactly where banner or text ads can breeze. Re... Suite...
    25/08/19 - 00h59
    Par Guest
  • Pas convaincu
    So place an affiliate link to your internet page. Have you ever noticed the... Suite...
    24/08/19 - 22h09
    Par Guest
  • Les hommes du Nord
    I really like it when people get together and share opinions. Great blog, c... Suite...
    24/08/19 - 18h24
    Par Guest
  • Les hommes du Nord
    I really like it when people get together and share opinions. Great blog, c... Suite...
    24/08/19 - 18h23
    Par Guest
  • Death Academy
    After that dealer will play, and keep drawing cards until he cracks 17 or g... Suite...
    24/08/19 - 16h03
    Par Guest
  • Don Rosa et les canards
    Select a rustic you to help focus blog site audiennce regarding. CONTENT: T... Suite...
    24/08/19 - 14h59
    Par Guest
You are here: Dark Horse Usagi Yojimbo t.18 - Travels with Jotaro
icone_rss