Comicszone

  • Full Screen
  • Wide Screen
  • Narrow Screen
  • Increase font size
  • Default font size
  • Decrease font size

Usagi Yojimbo t.19 - Fathers and Sons

Auteur
Stan Sakai
Editeur (Collection)
Paquet (Paquet Manga)
Date de parution
Novembre 2009
Prix
6.00 €
Nombre de pages
176
Episodes VO
Usagi Yojimbo #69-75

 

Usagi devra-t-il finir par avouer à Jotaro le secret de sa parenté ? Aura-t-il le cœur de ruiner la confiance et l’amour que Jotaro porte à celui qu’il croit être son père ? Pourra-t-il renoncer à sa vie d’errance et d’aventures ? Mais pour l’heure, il recherche désespérément son jeune compagnon, qui a dû s’enfuir pour échapper à des barbares kidnappeurs. En chemin, ses pas l’amèneront à rencontrer une fois de plus le Bouc Solitaire et son fils, Gorogoro, en bin mauvaise posture… Il croisera aussi de nouveau les pas de Tomoé Amé, la garde du corps du Seigneur Noriyuki, avant de retrouver son ancien Sensei et de combattre une fois de plus la ligue des Assassins…

Jotoro, je suis ton père !

 

Notre lapin préféré continue cette fois-ci sa route avec Jotoro, son fils. Seulement, Jotoro ignore qu’Usagi est son papa… Ils se rendent tout deux au domaine de l’ancien Sensei d’Usagi, Katsuichi, pour que Jotoro finisse son éducation.

La traversée de nos deux lapins va être l’occasion pour Stan Sakai d’insister sur les liens très soudés qui unissent Usagi et Jotoro, et de voir notre samouraï sous un nouveau jour, celui de professeur. Pas forcément un professeur du bushido, le code du guerrier samouraï, mais un professeur de la vie. Un vrai père, en fait. Et ce voyage initiatique pour Jotoro va également permettre à Usagi de se remémorer sa propre enfance, et à nous en faire profiter par la même occasion. On a même droit à un épisode vraiment savoureux sur la jeunesse Katsuichi, le mentor d’Usagi.

Bien entendu, le récit n’est pas uniquement basé sur la relation entre Usagi et Jotoro, mais fait également la part belle à des histoires toujours aussi variées, rythmées et prenantes, faisant souvent intervenir des personnages déjà vus çà et là, comme par exemple pour ce tome le Bouc Solitaire et son fils, ou bien encore Tomoé, la garde du corps du bon et jeune seigneur Noriyuki.

Un excellent tome une fois encore sublimé par des dessins d’une qualité et d’une constance rarement égalées. Et même si le trait fin et précis de Stan Sakai semble prendre légèrement de l’âge au fur et à mesure des tomes, sa façon de raconter une histoire prend le sens inverse, tant le storytelling de cet auteur complet gagne en richesse et en profondeur avec le temps.

En bref, toujours aussi bon, et même meilleur que le tome précédent, vivement le prochain !

 

Derniers commentaires

  • Fury
    After all, it sometimes sounds fish oil can everything but clean your house... Suite...
    18/06/19 - 09h19
    Par Guest
  • Fury
    Thus, you need to be soft spoken and polite using your partner. When they w... Suite...
    18/06/19 - 09h19
    Par Guest
  • Fin de X-Force...
    If visitors only spend 2 seconds on top of your page and click away, seems ... Suite...
    18/06/19 - 07h28
    Par Guest
  • Deadpool_az
    Go shopping - are not getting anxious and remember hurrying can establish w... Suite...
    18/06/19 - 07h26
    Par Guest
  • Fury
    Poker game is actually of essentially the most entertaining game in online ... Suite...
    18/06/19 - 06h10
    Par Guest
  • Retour sur la glace
    Then an individual the whole range of Horror DVDs that lie between 2 extrem... Suite...
    18/06/19 - 05h38
    Par Guest
You are here: Dark Horse Usagi Yojimbo t.19 - Fathers and Sons
icone_rss